Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 Mar

L'entreprise de peinture Babaud

Publié par Éric Babaud  - Catégories :  #peinture

L'entreprise de peinture Babaud

 

 

 

Tout le monde connait les trois frères Ripolin.

A Ars en Ré, ce ne sont pas trois frères, mais dans l'entreprise de peinture Babaud, trois générations qui depuis un siècle se sont succédé pour ripoliner les façades, les volets, les bateaux...

Georges Babaud, mon grand-père, revenant de la guerre de 14-18, s'installe à Ars en tant que peintre en bâtiment.

Son atelier est minuscule, il fabrique lui même ses peintures en broyant les pigments sur la table de marbre en les diluant avec l'huile de lin et l'essence de térébenthine.

les boîtes de pigments de mon grand-père

les boîtes de pigments de mon grand-père

Il est expert en décoration pour peindre des faux-bois ou des faux-marbres, pour réaliser des enseignes, mais il n'a pas trop le sens des affaires, négligeant parfois de présenter ses factures...

Ma grand-mère Alice, ouvrira un magasin de droguerie-papeterie-souvenirs pour équilibrer les comptes de la maison et mon père Claude, leur fils unique, renoncera à son rêve de s'engager dans la marine pour seconder son père et redresser la barre de l'entreprise !

Mon père Claude Babaud

Mon père Claude Babaud

Ce sont les 30 glorieuses, et l'entreprise de peinture grâce notamment à l'engouement pour l'île de Ré d'une clientèle de résidents secondaires aisés, va pouvoir se développer.

Mon père va s'y employer : Il déménage dans un autre quartier du village pour investir un local plus grand avec un garage car l'entreprise Babaud compte maintenant plusieurs véhicules !

C'est là, qu'avec mon frère Sylvain alors que nous étions lycéens, nous avons, pendant nos vacances scolaires effectué nos premiers jobs d'été pour gagner notre argent de poche...

Quelques années encore et l'entreprise s'installe dans la toute nouvelle zone artisanale avec un vaste atelier clair, un local pour la peinture au pistolet, garage, magasin de vente et bureau.

Alors que je poursuis mes études pour devenir enseignant, mon frère oscille entre deux métiers : il est à mi-temps photographe à Poitiers et le reste du temps peintre à Ars-en-Ré.

Prié par mon père de se décider entre ces deux activités, il fait le choix d'exercer la peinture professionnellement et la photo en amateur.

Aujourd'hui 31 mars 2021, c'est son dernier jour d'activité. La retraite tant attendue est enfin d'actualité ! Sa fille Cloé, installée aux États-Unis, à Detroit, ne poursuivra pas cette généalogie de peintres...

S'en est donc fini de l'entreprise de peinture Babaud !

(Reprise par un des employés, elle continuera cependant mais sous un autre nom...)

Une page se tourne et je pense avec beaucoup d'émotion à toute cette histoire familiale... à mon grand-père Georges dont l'atelier était dans sa maison où habite maintenant ma sœur, à mon père dont on va bientôt fêter les 90 ans et à mon frère, mon alter ego, à qui je souhaite une excellente retraite !

 

Commenter cet article
V
Comme tu l'avais fait savoir par un de tes articles précédents, pour toi aussi ce dernier jour de mars doit correspondre à quelque chose d'important ...<br /> J'y ai souvent pensé ces deux derniers mois <br /> Belles suites à toi et à Sylvain.
Répondre
D
Bonne retraite Sylvain
Répondre
E
Une belle histoire de famille ,où comment une île a pris des couleurs ...
Répondre
D
Bonjour Eric, merci de partager ta belle histoire familiale. Je comprends encore mieux ton attachement à cette Ile de Ré qui est le véritable berceau de ta famille, même si celle-ci, au fil des générations s'éparpille maintenant dans le monde...C'est très touchant! Belle journée à toi l'Ami et Bonne retraite à ton frère!
Répondre

Archives

À propos

Blog-Art : peinture, sculpture, dessin, installation, art postal...