Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Mar

Libérez Vicenzo

Publié par Éric Babaud  - Catégories :  #Manifestation

Libérez Vicenzo

Vincenzo Vecchi devait être jugé par la cour d’appel d’Angers le lundi 23 Mars.

Nous venons d’apprendre par les avocats que l’audience du 23 mars prochain n’aura pas lieu, en accord avec le procureur et pour des raisons sanitaires bien entendu. Elle sera reportée de plusieurs mois et la date sera refixée une fois la situation générale (sanitaire, sociale, politique…) éclaircie.


 

VINCENZO, ÇA POURRAIT ÊTRE VOUS !

Notre découverte du Mandat d’Arrêt Européen

Le 8 août de l’année dernière, notre ami Vincenzo Vecchi a été arrêté par la police française dans un petit village en Bretagne, la justice française répondant à deux mandats d’arrêt européen (MAE) émis par les autorités judiciaires italiennes à son encontre. Vincenzo a été condamné en Italie à plus de 13 ans de prison pour avoir participé à la manifestation contre le sommet du G8 à Gênes en 2001 et pour avoir participé à un rassemblement, non autorisée par les autorités, contre un défilé fasciste autorisé par les autorités à Milan en 2006. Un comité de soutien s’est rapidement constitué rassemblant plus d’une centaine de membres.

La grande majorité d’entre nous ignoraient presque tout  des tenants du MAE, les mieux informé-e-s n’avaient qu’une connaissance limitée de cette procédure. Un groupe s’est constitué pour en savoir plus.

Ce que nous apprenons

Aujourd’hui, enfin averti-e-s, alerté-e-s par le fait qu’un des deux mandats d’arrêt émis par la justice italienne était une manipulation destinée à balayer toute réticence éventuelle de la justice française, et après avoir effectué quelques recherches, nous constatons que :

  • La majorité des personnes vivant en Europe ne connaissent pas ou très mal les tenants et aboutissants du MAE,
  • Des manipulations potentielles peuvent s’exercer d’une justice d’un pays (celle qui émet le MAE) sur une autre (celle qui l’exécute),
  • Le MAE réduit désormais le plus souvent  l’action judiciaire à une simple procédure administrative et exclut l’étude des accusations ET de leur validité,
  • Le mandat d’arrêt n’unifie pas le droit au niveau de l’ensemble de l’UE, mais, au contraire, étend à tout l’espace européen le champ d’application des procédures d’exception et des lois liberticides, spécifiques à certains États membres,
  • Il existe un déséquilibre existe entre l’accusation et la défense :
    • L’instruction à charge réduite à une simple formalité administrative sans aucune étude approfondie du bien-fondé de l’accusation,
    • La défense est  restreinte dans ses droits individuels.
  • L’équité dans la procédure du MAE n’est donc pas garantie.
  • Sans soutien, un individu est démuni devant cette procédure simplifiée et expéditive,
  • Une instrumentalisation potentielle du MAE par les états menace les libertés individuelles comme les libertés publiques des citoyens au sein de la Communauté européenne,
  • Par ailleurs, un MAE cassé dans un pays ne l’est pas dans le reste des États membres de l’Union, bafouant ainsi le droit à la libre circulation des citoyens européens au sein de l’espace Schengen.

 

Libérez Vicenzo

Après la tentative de manipulation de la justice italienne par un MAE dont elle connaissait l’irrecevabilité, nous nous interrogeons. Sur ces dizaines de milliers de procédures simplifiées (plus de 17.000 en 2017), combien de manipulations réussies ? Le MAE est-il instrumentalisé au service d’une politique de criminalisation du droit à manifester et au détriment de nos libertés individuelles ?

voir : www.comite-soutien-vincenzo.org

Commenter cet article

Archives

À propos

Blog-Art : peinture, sculpture, dessin, installation, art postal...